Historique

« L’art et la science d’être en harmonie avec son environnement »

Un peu d’histoire

Le Feng shui « classique » ou « traditionnel » est apparu il y a plus de 4000 ans en Chine et au Tibet. Il prend racine dans la tradition Taoïste au même titre que la médecine chinoise, l’acupuncture ou le Qi Gong.
Littéralement « Vent » et « Eau », il est fondé sur de longues observations des cycles de la nature et la manière dont ils nous affectent.

Dans la chine ancienne, le Feng Shui était réservé à l’empereur, à l’aristocratie et aux lettrés. Les maîtres tenaient secrète cette pratique ancestrale, qui servait à concevoir leurs palais, leurs cités et leurs sépultures.
Interdite sous le régime communiste en Chine, la discipline reste très utilisée et se développe dans de nombreux pays d’Asie comme la Malaisie, Hong Kong et Singapour.
Depuis les années 50, les entreprises du sud-est asiatique s‘appuient sur ces connaissances pour favoriser leur développement économique et asseoir leur prospérité.
Le Feng Shui fait alors son apparition en occident, tout d’abord aux Etats Unis dans les années 70, puis en Europe. De nombreux groupes occidentaux tels que IBM, Marks & Spencer, British Airways, le Printemps ou le Musée du Louvre, ont fait appel au service d’experts Feng Shui pour l’implantation de leurs sociétés et pour optimiser leurs performances.

Comments are closed.